Réservez
Un peu d'histoire du quartier Saint Germain des prés !

Un peu d'histoire du quartier Saint Germain des prés !

Le quartier de Saint-Germain-Des-Prés tient son nom de l’Abbaye Saint Vincent fondée par Childebert 1er qui était le fils de Clovis. Il prit conseil de l’évêque Germain en 543. Au 7ème siècle, l’abbaye fut renommée église Saint Germain des Prés à la mort de celui-ci.

Ce quartier devient plus tard, au 19ème siècle, le repère et lieu de rencontre de grands écrivains tels que Racine, Balzac, George Sand mais aussi de peintres, Delacroix ou Manet et d’acteurs. Grâce à eux, les commerçants et restaurateurs développent leurs activités autour de l’Eglise et c’est au cours du 20ème siècle, que les cafés littéraires voient le jour tel que les deux Magots, Le Flore ou encore La Brasserie Lipp. Pendant la seconde guerre mondiale, alors que la population est sous un ordre de couvre-feu, les cafés deviennent les derniers endroits de rencontre et d’échange dans la ville occupée.

Le quartier est alors devenu le quartier de référence en matière d’art et de culture avec l’expansion du théâtre et les représentations de Samuel Beckett ou Jean Cocteau, la venue d’autres artistes tels que Picasso ou encore de chanteurs Léo Ferré, Charles Aznavour ou Charles Trenet. Le Jazz remplit alors les caves de Saint-Germain-Des-Prés et est ainsi aujourd’hui un lieu de référence pour les clubs de Jazz de la Capitale.

Après l’art et la culture, c’en est au monde de la mode et du luxe de vouloir s’implanter dans ce quartier si renommé.  Dans les 60, les grandes marques de luxe comme Yves Saint Laurent ou encore Sonya Rykiel s’installent à Saint-Germain-des-Prés.  De nos jours, les plus grandes enseignes rivalisent pour posséder une boutique et un bout de trottoir dans ce chic quartier de la ville : Louis Vuitton, Christian Dior, Cartier, Hermès ou Ralph Lauren.

‹ Retour aux événements